Poésie

Poèmes primés 2016 : 1er prix

Écrit par le 10 Jan, 2017 dans Poème primé, Poésie | 0 commentaires

DÉSENCHANTÉ Remonter à contre courant Jusqu’à la source des rivières Comme les grands poissons mourant Aux rives froides des gravières ; Retrouver de l’onde première Sous son chatoiement argenté, Les jeux d’ombres et de lumière Au soir d’un jour désenchanté. Donner au verbe indifférent La force pure des prières Que l’amour accroche en pleurant A la grille des cimetières ; M’enraciner comme le lierre Aux lieux où je fus enfanté Encore une fois, la dernière, Au soir d’un jour désenchanté. Susciter un visage errant Juste en refermant la paupière, Retenir, dans son poing serrant Des grains de...

Lire la Suite

Poèmes primés 2016 : 2ème prix

Écrit par le 10 Jan, 2017 dans Poème primé, Poésie | 0 commentaires

L’AMOUR EST MAINTENANT Chercheur de perle fine et richesse lointaine J’ai voulu revêtir l’habit de capitaine Et j’ai pris pour marin avant d’appareiller Ces mots qu’avait conçus mon cœur émerveillé… Je ne regrette pas d’avoir fait le voyage J’ai vogué vers l’espoir et trouvé son sillage Un soir où je n’ai vu que ta seule beauté Qui donnait à la mer toute sa volupté… Je suis venu mouiller dans la crique du Tendre Là même où tu n’avais jamais cessé d’attendre Ce poète des nuits perdu sur l’océan Qui tanguait solitaire entre ciel et néant… Quand ton baiser d’une douceur exquise Se posa...

Lire la Suite

Poèmes primés 2016 : 3ème prix

Écrit par le 10 Jan, 2017 dans Poème primé, Poésie | 0 commentaires

MESSAGE D’UNE PAIX AGONISANTE Sur les restes d’un tronc du jardin dévasté, S’abat le corps blessé d’une pauvre colombe. Un rameau d’olivier fumant, de son bec, tombe. Dans les yeux de l’oiseau, je vois notre cité. Elle est là, sous un ciel par le malheur hanté. Le sceau du mal y luit présageant l’hécatombe. Sur la terre, un enfant jongle avec une bombe. Imbu de vœux fatals, son destin est jeté. La semence du mal, dans les cœurs prolifère, Et la cité, jadis jardin, est champ de guerre. L’enfant foule le livre et prend le pistolet. L’œil de l’oiseau mourant m’épelle ce message : « L’Arche...

Lire la Suite

PALMARÈS DU CONCOURS DE POÉSIE 2016

Écrit par le 14 Déc, 2016 dans Les lauréats, Poésie | 0 commentaires

PALMARES DU CONCOURS DE POESIE 2016   Prix de poésie libre non décerné cette année.   Prix du concours traditionnel Andrevetan : Toutes catégories poétiques. PREMIER PRIX : Gilles LE SAUX     –      22100 Dinan reçoit un diplôme et un chèque de 200 € DEUXIÈME PRIX : Jean-Paul SILVANO     –     84220 Roussillon reçoit un diplôme et un chèque de 150 € TROISIÈME PRIX : Limouri BENNACEUR     –     Maroc reçoit un diplôme et un chèque de 100 € MENTION TRÈS HONORABLE : Sandrine DAVIN     –     38100 Grenoble Maurice VIDAL     –     34980 Montferrier / Lez...

Lire la Suite

Poème primé 2014 : ULYSSE NAUFRAGE

Écrit par le 17 Avr, 2015 dans Poème primé, Poésie | 1 commentaire

Lors du concours de poésie de l’Académie florimontane en 2014, voici le poème lauréat du 1er prix :                      ULYSSE NAUFRAGÉ                          Si souvent j’ai suivi ces volages sirènes                          Dont le murmure obscur m’invitait à chanter                          Des grâces des splendeurs que le flot démonté                          Renvoyait par le fond, le silence en étrennes                          J’ai tété tant de fois aux lèvres souveraines                          Le nectar infernal de la Lyre, porté                          Par l’espoir...

Lire la Suite

Poème primé 2014 : LA DOUBLURE DORÉE DE L’OUBLI

Écrit par le 29 Jan, 2015 dans Poème primé | 0 commentaires

Lors du concours de poésie de l’Académie florimontane en 2014, un des poèmes a reçu le Prix de poésie libre :   LA DOUBLURE DORÉE DE L’OUBLI                            Tu es la vie dans la vie, Le bruit de l’objet qui tombe, Qui roule le long de mon ombre Et tombe sur le tapis, Sur la bordure rouge du tapis, Puis s’immobilise et se tait.   Tu es le même espace, La visite à l’invisible, Le  jardin aux grilles fermées, Le mouvement régulier Des étourneaux indécis Le tout des nues endormies                           Tu es la vie dans la vie Le grondement d’un moteur Aux moiteur du mois...

Lire la Suite