Poèmes primés 2021 : 3ème prix

D’un cimetière à l’autre

J’étais au Montparnasse à chercher Baudelaire
Mais passai sans le voir car gravé sous Aupick.
Un spectre du dandy, lavallière et carrick,
Tel fixé par Nadar, s’extirpa de la pierre.

Il évoqua pour moi, sous l’if du cimetière,
Une inspiration marine à bord d’un brick,
Les démons grenouillant dans ses godets de snick,
Son désordre aphasique, état crépusculaire.

En franchissant la grille il parut évident
Que de Charles, ce jour, je fus le confident.
Dès lors, cessa ma peur d’être rendu poussière.

Car si je pars sans même offrir un beau quatrain,
Repose à Verdelot l’auteur Brice Parain
Qui pour m’instruire aura l’éternité entière.

 

Elançant ses rameaux

Elançant ses rameaux vers le soleil qui brille,
Une jeune glycine, allègre tourbillon,
Sous ses grappes de fleurs abrite l’oisillon
Qui dès le petit jour l’enivre de son trille.

Printemps après printemps, la plante pousse, vrille,
Enroule ses sarments sur chaque croisillon,
Enrobe les barreaux, coiffe le portillon,
De son galbe fougueux emprisonne la grille.

La canicule assèche hélas le végétal
Qui languit, étendu sur le brûlant métal …
La liane on délie alors de sa clôture.

Ainsi chacun de nous par l’amour attaché,
Voyant l’être qu’il aime à lui-même arraché,
S’il survit à l’instant, ne subit que torture.

 

NOIRCEURS

Petit, il eut pour gîte une grosse chaussette.
De pain mouillé de lait au bout d’une allumette,
On le gava si bien, qu’il devint grand, Coco.

Au jardin, son essor, il le prit du vieux saule.
Il amusait Maman. Juché sur son épaule,
Il piquait les boutons de son long caraco.

Un jour, il atterrit dans une cour voisine.
Je vis s’abattre alors la binette assassine,
Qui tailla, déchira mon pauvre et doux corbeau.

Qui fut le plus coupable ? Un doute affreux m’anime.
Moi, l’enfant dénicheur grimpant sur une cime,
Ou l’autre au préjugé porté comme un flambeau ?

 

Posted on 6 décembre 2021 in Poèmes primés

Après plusieurs mois de fermeture, la permanence du jeudi matin est à nouveau ouverte de 9 h 30 à midi. Nous vous attendons nombreux. Quant aux conférences, elles reprendront à l’automne : Espace Yvette-Martinet, 15 avenue des Iles à Annecy. Vous pourrez consulter le programme sur le site de l’Académie dès la fin du mois d’août.

Fermer ce message

Après plusieurs mois de fermeture, la permanence du jeudi matin est à nouveau ouverte de 9 h 30 à midi. Nous vous attendons nombreux. Quant aux conférences, elles reprendront à l’automne : Espace Yvette-Martinet, 15 avenue des Iles à Annecy. Vous pourrez consulter le programme sur le site de l’Académie dès la fin du mois d’août.

Fermer ce message